Emilie Gayet

Psychologue psychothérapeute à Reims

Prestation de thérapie de couple à Reims

 

L’être humain, en tant qu’être social, n’est pas nécessairement fait pour vivre seul, pourtant, vivre en couple s’avère complexe et difficile. L’intimité partagée occasionne un renoncement voire une perte d’identité. Ne pas réussir à construire son couple, être seul sans que cela soit un choix, est également un motif fréquent de consultation psychologique.

Des séances de thérapie de couple permettent de questionner à la fois le problème de la solitude (l'angoisse d'être seul tout comme le besoin fondamental d'être seul) et le problème de la place qu'il faut prendre soi-même et laisser à l'autre pour vivre à deux. Il s'agit parfois de repérer à quoi servent les disputes, et pourquoi les habitudes de fonctionnement prises à deux, finissent par faire violence à chacun. Parfois, il s'agit de repérer des non-dits ou des malentendus qui viennent cristalliser les difficultés conjugales. Souvent, un travail de remémoration, appelé "anamnèse" en psychanalyse, visant à clarifier l'histoire de chacun dans sa famille d'origine, est nécessaire et permet de comprendre sur quels modèles se fonde le couple et quelles sont les attentes de chacun concernant la vie de couple.

 

L'effet Pygmalion

D'après la légende, Pygmalion, sculpteur de l'Antiquité grecque, serait tombé amoureux de la statue d'une femme qu'il aurait façonnée lui-même.

En psychologie, Rosenthal et Jacobson ont mis en évidence que la croyance en la réussite d'une personne par une autre personne, améliore considérablement les réussites de cette personne. Ce phénomène est appelé "effet pygmalion". A l'inverse, la croyance négative concernant un sujet, va l'influencer et faire diminuer ses performances. Ainsi, au sein du couple, ces phénomènes positifs et négatifs d'influence et de croyance sont à l'oeuvre et ont d'importantes répercussions sur la vie de chacun.

 

Thérapie de couple : se questionner plutôt que de se juger

Comment construire un couple sans s’oublier soi-même ?

Comment ramener de l’oxygène lorsque le couple s’essouffle ?

Comment s’individualiser et sortir de la fusion ?

Comment aborder la question du désir, voire de la sexualité, témoin de la vitalité du couple ou au contraire, de ses impasses ?

Comment se retrouver suite à l’arrivée des enfants ?

Comment trouver des réaménagements au fur et à mesure des épreuves et évènements de la vie ?

Comment se séparer sans se déchirer, sans trop de heurts pour la vie des enfants ?

Comment poursuivre une parentalité tout en étant séparés ? 

 

 

 

 

Un espace de parole est ouvert. Vos échanges et questionnements seront guidés par la psychologue psychothérapeute Emilie GAYET, favorisant la parole de chacun dans le respect, la confidentialité et à l’écoute des enjeux implicites énoncés au cours des échanges. Les séances peuvent se dérouler en présence du couple dans son entier, mais aussi individuellement, toujours au plus juste des besoins rencontrés. 

 

Prévoir des rencontres de ¾ d’heure à une heure.